Le monde merveilleux du référencement.

1 décembre 2009 infos, actualités 0 Comments

Mon ancien site internet avait deux
gros défauts.
Premièrement, il était très
difficile de le mettre à jour : je l’avais réalisé tout en flash
(le seul logiciel dont je savais un petit peu me servir pour cela) et
il aurait fallu modifier toute la mise en page à chaque fois pour
pouvoir y insérer une nouvelle image dans la galerie.
Deuxièmement, toujours à cause de
flash, il était très mal référencé.
Jusqu’à présent je me fichais plutôt
royalement de cet aspect, le mot «référencement» me paraissant
aussi sensuel que «administratif» ou «rotule».

Mais en travaillant sur la nouvelle
mouture de mon portfolio d’illustration www.remy-tornior.com
j’ai progressivement pris conscience de l’importance d’être bien
visible sur internet. J’ai la chance d’avoir un agent pour me
représenter et j’ai jusqu’à présent toujours eu régulièrement du
travail mais se voir relégué au fin fond des résultats de google
donne l’impression d’être une goutte d’eau perdue au milieu de
l’océan. Même si cet océan est habité par des créatures que je
considère plus comme des confrères inspirants que des concurrents
sanguinaires !

Moi qui ai à peu près le même sens
de la compétition qu’un oursin comateux j’ai donc décidé de
soigner mon égo meurtri en essayant d’être plus visible sur des
termes tels que «book d’illustration» ou «illustrateur jeunesse
free-lance». Tout cela en soignant le contenu de mon site, en
l’inscrivant sur quelques annuaires mais en évitant de pourrir des
forums de messages publicitaires. Peu à peu ça apporte au gros
débutant en la matière que je suis quelques résultats
encourageants et d’après mes prévisions je devrais finir par être
classé number one pour les mots clés «portfolio d’illustrateur
freelance» vers 2034/2035 et peut-être même maître du monde vers
la fin du siècle si le climat le permet. Maintenant je compte
surtout sur les liens qui viendront petit à petit pointer vers mon
site et pour cela il n’y a qu’une chose à faire : continuer à
dessiner et essayer de le faire bien !

Les expressions qui se sont
honteusement glissées dans cet article à l’insu de mon plein gré
amélioreront peut-être mes résultats, en espérant ne pas
apparaître en tête des moteurs de recherche pour la requête
«oursin comateux». En attendant je suis client de bons conseils.