Anacampseros androgynus

12 novembre 2005 Non classé 1 Comment

Je boucle ma série sur le thème de l’amour et des petits cœurs
légèrement kitschs avec ce visuel (qui s’ajoute donc à « The lovemachine » et « Un jardin
secret »). Sans vouloir me prendre pour Dieu, je me suis
permis de créer une plante, bien spéciale puisque elle a le pouvoir de
réunir les cours brisés : en effet, anacampseros se traduit du latin
par « herbe magique qui fait revenir l’amour » et androgynus, je vous
laisse deviner 🙂

Le son du moment : Gorillaz / Fire Coming Out of a Monkey’s Head
Sebwax / touche pas à ma tchouktchouk music (priscilla versus 4mypeople)
Serge Gainsbourg / En Melody – Clint Eastwood / Blue Morgan (Million Dollar Baby)
Jacques Brel / Les vieux