6 croquis

En général je réalise directement mes illustrations sur mon mac avec illustrator mais il m’arrive de temps à autre de faire un crayonné que je scanne pour le décalquer ensuite. C’est assez rare, la plupart du temps cela arrive quand je m’amuse à croquer des personnages devant la télé. Je ne me soucie pas vraiment de la ressemblance (d’autant plus que ces mauvais modèles n’arrêtent pas de bouger et ne reste parfois que 3 secondes à l’écran !) mais il y a souvent des détails que je me plais à “noter”, comme une coupe de cheveux, un regard, un défaut… qui ne me viennent pas forcément à l’esprit quand je dessine juste d’après les images qui se forment dans ma cervelle.
Entre le petit croquis au crayon de papier et l’image vectorielle finie voici quelques petites étapes.

Je travaille avec deux calques, un pour le croquis (en mode produit) que je fais
régulièrement apparaitre puis disparaitre et un pour mon illustration
numérique. Ici cela ne se voit pas parce que je me contente de
reproduire mon esquisse mais quand je créé un personnage, je commence
toujours par dessiner le nez, puis les yeux, puis la bouche, la forme
du visage, les oreilles, la chevelure et enfin les petits détails.
J’imagine que si j’appliquais cette méthode peu académique pour un
dessin anatomique réaliste le résultat serait catastrophique !

Je serai
curieux de savoir quel est le premier geste d’autres illustrateurs pour
créer un personnage.

Articles associés

% commentaires (7)

éh éh sympa ces petites étapes…

moi c’est toujours…
-oreille
-forme du visage
-cheveux
-oeil
-nez
-deuxieme oeil
-bouche
-troisième oeil

L’oreille ? c’est marrant ça, je ne m’y attendais pas !

je commence par l’élément sur lequel je veux appuyer l’expression. par exemple:
furax: sourcils froncés
ébahi:bouche grande ouverte
endormi:yeux entrouverts,
etc…
ensuite je “complète” le reste du visage autours!

interessant, et tout ça à la souris ou à la tablette graphique ?

em -> intéressant ! Comme quoi chaqun a ses propres règles.
Eric L -> c’est quoi une souris ?

Ne perdant pas une occasion de répandre ma science voici, pour toi, le “pourquoi comment la souris” :
la souris est un petit animal de laboratoire, sa fourrure est habituellement utilisée pour les manteaux des “Barbies© St Denis” tandis que ses yeux servent de capteurs dans les appareils photos numériques.
C’est un animal docile qui nécessite peu d’entretien : shampooing doux tous les deux jours et plat unique pour les repas : menu big mac frite coca.
On l’appelle aussi “rongeur” car cet animal aime se ronger les ongles. Son écosystème est large mais il adore la compagnie des écrans d’ordinateur, douce lumière et chaleur aidant la souris à maintenir sa libido.
Nostradamus aurait prévu que les souris prennent le pouvoir sur l’humanité en 3052, un film à été tiré de cette prophétie ” la planète des souris”.

J’espère que ma réponse auras un peu éclairé ta lanterne !

Moi je commence généralement par la forme du visage, suivi des cheveux, ensuite vient le corps, les oreilles, les yeux la bouche et je finis aléatoirement. Très beau travail vectoriel et très joli portfolio

Ajouter un commentaire à hypermoi Annuler la réponse