Projet Pirate #16

C’est bien connu, le métier de pirate est une activité saine et passionnante ou chacun peut s’épanouir à son gré. Trucider plus pour gagner plus, voilà une belle ligne de conduite dont plus d’un jeune ferait mieux de s’inspirer.  Ainsi, pour ne pas qu’ils s’ennuient et  afin de leur permettre d’exercer pleinement leur talents, Dieu a créé les marins Hollandais. Ah qu’il est bon de percer leur chair tendre de son épée les soirs d’été au ras des flots aime à penser le flibustier.

Permettez nous donc de vous présenter la pâture que nous allons livrer à nos pirates.

La réalisation de “Pirate, la Malédiction du mauvais œil” avance petit à petit, à bientôt pour la suite des évènements (qui nous l’espérons seront tragiques en ce qui concerne l’équipage hollandais).

posté sur un air de : la Rue Ketanou / Ma Faute à Toi

Articles associés

% commentaires (15)

Je crois même avoir reconnu Dave qui porte une caisse !!!

mort au bouffeurs de gouda

Ouaich!
Ils sont top mais il y a comme un air de famille… Je veux dire par là qu’il se ressemble un peu trop…Qu’en penses tu?

Ah oui sinon je te hais.

TCHEK!

mathieu : j’en pense que c’est un peu voulu. C’est un peu comme toi et la médiocrité, vous allez tellement bien ensemble ^^

salut hypermoi, je (re)découvre ton blog (je me fais la tournée des fraisiens ehehehe)…trés cool (ou presque) :-p et par la meme occasion que tu es un homme cruel et abominable ^^

J’adore ton blog, sa fait un bon moment je me suis pas connecter dessus et pourtant il etais sur ma liste de favoris ^_^.
Bonne continuation et et surtout qualité pas quantité .

ton mélange illus/maquette marche super bien (pour ne pas dire “hyper”), j’ai hâte d’en voir plus

le hollandais c’est bon pour la santé !

3 semaines sans aucune nouvelle sur ton site… à croire que t’es parti en croisette avec tes amis hollandais?!

Désolé, mon yacht est rentré en collision avec un autre au large de Malte.

c’est pas parce que c’est l’été (hum) qu’il faut faire semblant d’être en vacances ! non mais !

Suite à la momentanée et longue absence de notre cher auteur de ce blog passionnant ou presque (l’accident de son yacht au large de Malte…), je vous propose, ami(e)s internautes, adorateurs de gribouillages et de coloriages, de sauver ce blog de son délabrement intense. Redonnons vie à ce site en remplacement provisoirement Hypermoi le temps des réparations de son yacht! Ainsi, je prends l’initiative en commençant par ajouter (enfin!) une petite note culturelle à son blog…avec une chanson hollandaise pour rester dans l’esprit de “Pirate, la Malédiction du mauvais œil”:

(hum! hum!…)
Vanina ah ah vanina ah ah

Loin de toi je me demande
Pourquoi ma vie ressemble
A une terre brûlée
Mais quand l’amour prend ses distances
Un seul être vous manque
Et tout est dépeuplé

Vanina rappelle-toi
Que je ne suis rien sans toi
Vanina si tu m’oublies
Je serais pour la vie
Seul au monde
Oh ! Mon… mon… mon…
Toi, si loin de toi
Et le monde
N’existe pas
Si tu es loin de moi, loin loin loin de moi

Vanina ah ah vanina ah ah .. etc..

Vanina rappelle-toi
Que je ne suis rien sans toi
Vanina si tu m’oublies
Je serais pour la vie
Seul au monde
Mon… mon… mon…
Toi, si loin de toi
Et le monde
N’existe pas
Si tu es loin de moi, loin loin loin de moi

Vanina ah ah vanina ah ah .. etc..

Posté sur un air de Dave / Vanina

Les marins hollandais ne partent jamais sans leurs goudas, c’est bien connu..

C’est d’ailleurs, aux Pays-Bas, le fromage le plus consommé. On le nomme aussi pour les connaisseurs, le Goudse kaas. Un fromage de Gouda est en forme de roue, a un poids d’environ 15 kg et a un taux de matières grasses de 48+ (en réalité aux environs de 51+).

Le gouda est fabriqué à partir de lait entier issu de vache de race Prim’Holstein. Leur lait est mélangé à de l’albumine et à des bactéries fermentaires. Ce mélange est mis au repos pendant deux heures environ. Pendant ce temps, les protéines du lait caillent. Le caillé est ensuite tranché et travaillé de façon à former des petits morceaux, qui seront ensuite mis dans des moules et passés sous une presse afin d’évacuer le petit lait. Les fromages moulés sont ensuite mis au repos puis dans des bains de saumure. À la sortie des bains les fromages sont recouverts de paraffine pendant leur affinage. Un petit fromage est affiné en 15 jours, les plus gros mettent 8 mois. Le gouda peut contenir des épices diverses. 2% des goudas sont fabriqués de façon artisanale.

Le Gouda fermier préparé avec du lait non pasteurisé est généralement appelé Boerenkaas, du néerlandais Boer, fermier et Kaas, fromage. Ce fromage est appelé “Présent” en France.

# Pour les plus fanas, le gouda sous toutes ses formes…
o jeune – soit moins d’un an – saveur douce et croûte souple
o mûr – plus d’un an – saveur plus forte
o le vieux Gouda – mûri et piquant
o Gouda épicé au cumin
o le fruité de gouda ou gouda étuvé est une variante affinée 6 à 8 mois en cave ce qui lui donne une saveur plus charpentée

# Sa pâte :
(opressée à petits trous)
o goût très doux; rappelle la crème lorsque le fromage est jeune
o goût prononcé et texture plus ferme lorsqu’il vieillit
o il existe aussi le Gouda sans sel, aux herbes et aux graines de cumin
o croûte dure

# Sa présentation :
o forme de roue de 2,5 à 20 kilos
o Baby Gouda est de petite taille et toujours jeune

# Sa valeur nutritive au 100 g :
o Calcium: 657 à 865
o Calories: 326 à 384
o Glucides: 0
o Lipides: 24 à 29 g
o Matières grasses: 48%
o Protéines: 22 à 27 g

# Et question cuisine…
o au Pays-Bas, le gouda jeune sert à confectionner la fondue traditionnelle, soit le kaasdoop gouda que l’on sert avec du pain brun ou des pommes de terre bouillies
o âgé, le Gouda a pris une texture plus dense et devient excellent pour tous les plats au gratin ou râpé sur des pâtes alimentaires.

L’équipage hollandais de “Pirate, la Malédiction du mauvais œil” vous invitera prochainement à une dégustation de leur succulente spécialité fromagère.

Posté sur un air de: Brel / Amsterdam

%s